7 adresses culinaires incontournables à La Réunion : Partie 2

7 adresses culinaires à La Réunion, Madame glaces, Saint-Leu

Voici la suite de notre tour de l’île de La Réunion… un tour de l’île pas comme les autres puisqu’il est réalisé à travers le prisme de nos papilles. 

Nous vous proposons ici quelques adresses coups de coeur, qu’il s’agisse de stands de street food dans un marché, de restaurants gastronomiques ou de glaciers. N’hésitez pas à continuer la conversation sur Instagram pour nous partager vos adresses secrètes sur l’île. 

Naviguez plus facilement vers ce qu'il vous plaît

Première étape : le coin des surfeurs réunionnais, Trois-Bassins.

1. Si vous décidez d’aller vous essayer au surf à trois Bassins, n’hésitez pas à vous arrêter au restaurant La Bohème (24, chemin des Dauphins) après votre séance de glisse. Ce restaurant offre un beau cadre pour un déjeuner dépaysant. Non loin de l’océan, La Bohème propose de déjeuner autour d’une piscine, sous des gazebos, dans une décoration balinaise. A la carte, on vous proposera des spécialités de cuisson sur braseros, mais aussi des tartares de poisson et une option végétarienne. L’idéal pour un déjeuner entre amis. 

2. Aloha Café (6, allée des palmistes) est LE repère des surfeurs de Trois-Bassins. Maxime et moi y allons, de temps en temps, le vendredi, dans la continuité des cours de yoga du matin à L’Hermitage. Mais le déjeuner est très bon ! Aloha propose de délicieuses frites maison et des tartares de poisson bien assaisonnés. Leur wrap au tartare aussi est bien frais et rassasiant !

Nous avons été déçus par le petit-déjeuner là-bas (pancakes sans intérêt / toppings trop sucrés), nous ne le recommandons donc pas.

Néanmoins les desserts sont appétissants et variés. (cf la photo de droite)

Deuxième étape : une autre ville de sportifs, Saint-Leu (pour les surfeurs et parapentistes).

3. Si vous avez des enfants, emmenez-les observer les tortues marines chez Kelonia, musée et centre de soins qui préserve les tortues marines de l’Océan Indien. Si vous avez l’âme d’un aventurier, choisissez une escapade en parapente, ou un cours de surf avec Leu Tropical Surf Club. Puis direction Madame Glaces (75, rue du musée), pour un goûter coloré et fruité. Madame Glaces propose des bols glacés d’açaï, de pitaya, de goyavier, des « snickers » vegan glacés et des smoothies. La plupart de ces bols et snacks glacés sont vegans. Attention cependant : chez Madame Glaces, il n’est pas possible de payer en espèces. Et ils sont ouverts uniquement de 14h à 18h – du mercredi au dimanche. Autres inconvénients, pas de parking disponible. Au cas-où, vous pouvez vous laisser guider par cet article afin de trouver un plan B. :p

Troisième étape : on file dans la grande ville du Sud, Saint-Pierre.

4. Si vous décidez de visiter ou de loger près de Saint-Pierre, vous n’allez pas vous ennuyer. Entre la plage, la ville, les jardins à visiter aux alentours, les départs de randonnées, Saint-Pierre est une ville bien appréciée… Et une fois n’est pas coutume à La Réunion, plusieurs restaurants saint-pierrois proposent des options vegans et végétariennes.

Midori Kitchen (46, rue de Presbytère) est une cantine végétale qui propose de délicieux menus changeant régulièrement. Nous avons testé leurs bols chauds et froids, joliment assaisonnés et aux saveurs asiatiques. Je recommande également leurs desserts ! Subtiles, sucrés comme il faut et végétaliens encore une fois ! Ils sont ouverts du mardi au vendredi, de 9h30 à 17h – et le samedi de 9h30 à 16h30.

Hop ! Un grand pas vers l’Est verdoyant de l’île, Saint-Benoît

5. Pour une expérience culinaire traditionnelle (et pour les mangeurs de viande – pas moi donc-),  rendez-vous à la ferme auberge d’Eva Annibal, à Bras-Panon (6, chemin de la Rivière du Mât). Sa spécialité, c’est le canard à la vanille. Ma grand-mère, ma mère et mes tantes ne jurent que par elles pour ce plat en sauce signature de La Réunion. Maxime est fan aussi. Si vous n’êtes pas végétarien, foncez-y !

Dernier point de chute, la table gastronomique du Diana Dea Lodge, à Saint-Benoît

7. Le cadre de cet hôtel-restaurant mérite le détour ! L’hôtel 5 étoiles a été bâti sur un ancien terrain de chasse, en pleine nature, en altitude et avec une vue magnifique sur l’Océan… et les cerfs ! Au restaurant, ils proposent une carte changeante au fil des saisons de l’île. Une carte qui mêle les produits locaux, herbes et aromates de leur potager, poissons de l’Océan Indien et raffinement du chef. A faire un midi, pour pouvoir, dans l’après-midi, observer les cerfs qui viennent se nourrir non loin de l’Hôtel. L’idéal pour un déjeuner en amoureux.

Voilà ce deuxième volet culinaire terminé. Ces recommandations écrites avec le coeur sont présentes sur cet article car nous aurions apprécié avoir toutes ces idées pour un anniversaire, un déjeuner après une randonnée ou une soirée pizza ! J’espère vous avoir aiguillé dans vos prochaines sorties. Les bons chefs ont toujours de bonnes idées non ? D’autres restaurants sont donc encore caché de nos yeux. 

Si vous avez des adresses coups de coeur, n’hésitez pas à nous les communiquer, nous partagerons avec plaisir ces adresses à tous ceux qui souhaitent les découvrir. (Et nous utiliserons ces recommandations comme des excuses pour découvrir ces lieux, et ravir nos papilles ! N’hésitez donc pas à nous les communiquer.)

Bonne journée.

Aurore.

Picture of Aurore

Aurore

Professeure de yoga depuis 2011, +1000hYTT, co-fondatrice du studio de yoga Maua Yoga situé à La Réunion et amatrice de chocolat.

Inscrivez-vous à la newsletter
À LA UNE

Partager cet article